Personnes âgées à domicile : quels dispositifs d’assistance choisir ?

Il existe aujourd’hui différents types de dispositifs d’assistance pour personnes âgées. En effet, si leurs objectifs sont les mêmes – protéger les seniors vivants seuls à leur domicile et rassurer leurs proches –, leur mode de fonctionnement diffère légèrement. Mais alors, comment choisir ?

Connaitre les dispositifs disponibles pour bien choisir

La téléassistance classique est non seulement la plus connue, mais également la plus plébiscitée. Elle implique pour la personne âgée de s’équiper d’un déclencheur d’alarme qui se présente sous la forme d’une ceinture, d’un pendentif ou d’un collier. Le fameux déclencheur est relié à un boitier transmetteur lui-même connecté à la ligne téléphonique du domicile. Lorsque le senior appuie sur le déclencheur, une alarme est systématiquement envoyée vers la plateforme de téléassistance.

La téléassistance mobile est un autre type de dispositif qui a beaucoup de succès. Elle consiste pour l’utilisateur à porter également un objet qui en plus du bouton déclencheur d’alarme, est doté d’un GPS. Il s’agit généralement d’une montre connectée, d’un smartphone ou d’un simple téléphone portable. Lorsque le sénior envoie l’alarme, le dispositif de téléalarme envoie systématiquement sa position GPS à la plateforme de téléassistance.

La téléassistance autonome implique l’installation d’un équipement high-tech tel que des capteurs de mouvements ou des détecteurs de fumée dans le domicile du bénéficiaire. Ces dispositifs enregistrent les habitudes de vie de la personne âgée et envoient le signal d’alarme lorsqu’ils détectent des mouvements irréguliers et des changements de comportement entre autres. Un téléopérateur appelle alors la personne âgée, s’informe sur son état et selon la gravité de la situation, envoie un proche ou les secours au domicile.

personne âgée

Choisir le dispositif idéal en fonction de certains critères

Le choix du dispositif de téléassistance doit être fait en fonction de critères particuliers comme l’état de santé de la personne âgée. La téléassistance classique est par exemple adaptée aux seniors ne présentant aucun trouble cognitif. La téléassistance mobile est recommandée si le senior sort régulièrement de chez lui. La téléassistance autonome elle, peut être d’une grande utilité si le senior présente un handicap quel qu’il soit.

Pour choisir le dispositif de téléalarme idéal, les proches doivent considérer d’autres éléments comme :

Les caractéristiques du contrat

Les contrats à privilégier sont ceux qui leur permettent de suspendre les services et de ne pas payer de frais de résiliation, notamment en cas de décès ou de placement de la personne âgée en maison de retraite. Il est également conseillé d’opter pour des contrats n’exigeant aucun engagement de durée.

L’agrément du prestataire choisi

Les prestataires disposant d’un agrément qualité, délivré par l’Agence des services à la personne, sont également à privilégier. Recourir aux services de prestataire agréé permet par ailleurs de bénéficier de 50 % de remboursement sur son crédit d’impôt.

Le coût de la prestation

En plus du coût de l’abonnement, certains prestataires imposent des frais d’installation de l’équipement, de maintenance et de déplacement des techniciens, d’autres incluent certains de ces frais supplémentaires dans le coût de la prestation.

Avant de choisir le prestataire, comparez les offres et les devis. Pensez également à lire attentivement le contrat avant de le signer.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*