5 conseils à retenir pour l’aménagement d’une maison pour seniors

Ce n’est pas toujours facile de vivre seul chez soi, surtout quand on est une personne âgée.  Entre les risques de chute, la difficulté à se muer d’une pièce à une autre ou de monter et de descendre les escaliers, il est nécessaire de créer un aménagement pratique avec zéro risque. Comment conjuguer autonomie et sécurité ? Découvrez nos 5 conseils pour les seniors.

Optimiser la circulation intérieure

Parfois, les déplacements dans la maison sont gênés par des mobiliers encombrants et un agencement intérieur peu pratique. Aussi, il est important de ne pas surcharger les pièces de la maison avec des mobiliers non adaptés (meubles hauts, aux bords pointus, des canapés XXL trop bas, etc.).  Tout ce qui risque d’être un obstacle à la marche devra ainsi être enlevé. Vous avez du mal à contourner la petite table d’appoint lorsque vous vous levez du canapé ? Enlevez-le. Idem pour les tapis qui augmentent les risques de chute et les fils et câbles électriques qui trainent au sol et qui gênent le passage.

Adapter le mobilier de chaque pièce

Les meubles trop hauts, aux bords anguleux, voire pointus, les meubles trop bas, les tables à roulettes, les canapés et les lits trop moelleux et bas : il y a toute une liste de mobiliers qui ne sont définitivement pas adaptés aux seniors.  Misez plutôt sur des mobiliers aux bouts arrondis et qui présentent une hauteur facilement accessible à la main, sans avoir besoin de s’accroupir ou d’utiliser un escabeau.  Pour ce qui est du choix des canapés, il faut que le genou forme un angle droit lorsque vous êtes en position assise. Tandis que pour le lit, penser à poser des cales en bois pour pouvoir y monter et y descendre plus facilement. Pour simplifier le déplacement dans la maison, pensez également à disposer des barres d’appui dans certaines zones clés qui se révèlent être de parfaites aides à la marche.

Soigner la luminosité intérieure

Plus l’intérieur n’est pas bien éclairé, plus risques de chute sont accrus. Les troubles visuels ou cognitifs sont légions chez les personnes âgées alors il vaut mieux réduire les dangers. Les lumières qui se déclenchent automatiquement lorsqu’on entre dans une pièce sont les must. Vous pouvez également utiliser des bandes lumineuses, à installer le long d’une rampe ou pour marquer un changement de revêtement de sol par exemple. Pour les plafonniers, préférez une lumière vive au lieu d’une lumière douce et multipliez les sources de lumière dans la maison : lampes, lampadaires, appliques murales, etc. Pensez également à installer des poignées de couleurs aux portes et aux placards afin de vous y retrouver plus facilement.

Sécuriser la salle de bain

Pour limiter les risques, il est important de repenser la disposition des pièces, de rapprocher notamment la salle de bains de la chambre à coucher. D’ailleurs, il est impératif de procéder à des travaux de rénovation de salle de bains pour seniors afin qu’elle soit mieux adaptée aux besoins de ces derniers. L’idée est de simplifier l’accès aux équipements sanitaires. Pour cela, privilégiez la douche avec un receveur plat et des points d’appui à la baignoire. Au sol, misez sur un revêtement antidérapant et évitez les tapis qui sont sources de chutes. Enfin, si la salle de bains est à l’étage, pensez à installer un monte-escalier qui simplifiera le déplacement au sein de la maison si elle n’est pas de plain-pied.

La domotique pour les seniors

Enfin, il est toujours recommandé de se tourner vers la domotique pour une sécurisation optimale du logement d’un senior. Différentes aides technologiques sont actuellement proposées pour prévenir les risques et assister les personnes âgées qui vivent seules ou qui sont en perte d’autonomie.

Une réponse à “5 conseils à retenir pour l’aménagement d’une maison pour seniors”

  1. Ping : Comment aménager une bibliothèque dans les combles?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*