Quelle est la retraite d’un moniteur auto école ?

Quelles sont les démarches à suivre pour devenir un moniteur d’auto-école ?

Vous êtes passionnés du métier de moniteur d’auto-école, vous vous demandez comment devenir moniteur d’auto-école, mais vous manquez d’informations sur les démarches à suivre pour poursuivre votre carrière de rêve ? Plus de soucis à vous faire ! Cet article vous fournira plus d’amples informations sur ce métier en passant par la description jusqu’à l’étape de la prise de retraite.

Présentation et rôle d’un moniteur d’auto-école

Le moniteur d’auto-école est un enseignant qui dispense à toute personne désirant maitriser la conduite des différentes catégories de véhicules, des cours théoriques et pratiques. Son rôle est de former ses apprenants à devenir des conducteurs responsables et de les aider à obtenir leur permis de conduire. Son objectif est de faire en sorte que ceux-ci maitrisent la conduite automobile afin de pouvoir circuler librement à travers la ville. La formation théorique est basée sur l’apprentissage des règles de conduite, du Code de la route, des panneaux de signalisation, et se déroule au sein de l’auto-école. La formation pratique quant à elle, se fait à temps plein au milieu de la circulation dans un véhicule. Il amène ses élèves à faire preuve d’une maitrise de soi et à respecter la sécurité routière. Les mots les plus usités par le moniteur d’auto-école sont la sécurité, la prudence et la vigilance. Mais en réalité, comment devenir moniteur d’auto-école ?

Comment devenir moniteur auto-école ?

Encore connue sous l’appellation d’enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière, toute personne désirant exercer cette profession règlementée doit nécessairement disposer d’un diplôme d’État appelé Brevet. Mais il faut respecter certains critères avant l’obtention du diplôme.

  • Il s’agit pour le désirant d’être âgé d’au moins 20 ans ;
  • De posséder le permis B deux ans à l’avance ;
  • Et aussi d’avoir dépassé le délai probatoire.

Ce n’est qu’après avoir réuni ces conditions que le candidat pourra passer son brevet. Si le candidat après avoir passé par des épreuves théoriques et pratiques, réussit à obtenir son brevet, l’étape à suivre serait d’obtenir du préfet l’autorisation d’enseigner. Et pour cela, il doit être déclaré apte par un médecin spécialiste et aussi disposer d’un casier judiciaire vierge. Après la réussite de toutes ces démarches, le candidat peut avoir le titre professionnel de moniteur d’auto-école. Sur bellarc.fr, vous pouvez bénéficier d’une formation de qualité pour devenir moniteur auto-école. Mais faut-il noter que le moniteur d’auto-école doit également disposer de certaines qualités. Comme tout enseignant, il doit :

  • Être très patient ;
  • Être rigoureux ;
  • Être en bonne santé physique et être de sang-froid ;
  • Rassurer et mettre ses apprenants en confiance.

Voilà ainsi exposer les formalités à remplir si vous souhaitez comment devenir moniteur d’auto-école.

 

Fin de carrière des moniteurs d’auto-école

Après avoir su comment devenir moniteur auto-école et après avoir exercé pendant plusieurs années, les moniteurs d’auto-école comme tout salarié sont appelés à aller en retraite. Leur départ est estimé à l’âge de 65 ans. Toutefois, ils peuvent décider de mettre fin volontairement à leur carrière à partir de 60 ans. Le départ à la retraite peut être suivi du versement d’une indemnité.

 

 

Une réponse à “Quelle est la retraite d’un moniteur auto école ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*